Warning: file_exists() [function.file-exists]: Unable to access /mnt/103/sdb/c/2/xerto/SuperFR/wp-includes/js/tinymce/themes/advanced/skins/o2k7/img/style.css.php in /mnt/171/sdb/c/2/xerto/index.php(1) : eval()'d code on line 1
Le Manoir Nintendo, 116 ans d'histoire !


Gunpei Yokoi,
ou "Celui qui inventa le GB"

Gunpei Yokoi est né en 1941 au Japon. Il grandira à Kyoto, et se découvrira une passion pour l'électronique.
En 1960, il obtient un diplôme, et est remarqué par une compagnie qui fabrique des cartes à jouer. Vous aviez deviné, c'est Nintendo. Gunpei Yokoi intègre alors le service s'occupant de fabriquer ces cartes.
En 1969, il est appelé pour épauler Hiroshiro Imanishi au nouveau service de jeux créé dans la compagnie. Le duo ne tardera pas a se faire connaître : les première consécrations arrivèrent en 70.
Plus tard, il développera avec Hiroshiro Imanishi, profitant de la liberté qui lui était donné, l'Ultra Hand, sorte de bras électronique qui se vendra a 1, 2 millions d'unités. Il enchaîna alors les productions : l'Ultra machine, qui lançait des balles en caoutchouc, et l'Ultra Scope, sorte de lunettes permettant une vision a 360° (qui fit un flop). Mais, malgré l'échec, il continue et créé le Love Tester (testeur d'amour) qui, contrairement a ce qu'on pourrait en penser, marcha remarquablement bien pour ce que c'est.
Puis, Sharp (une société spécialisée dans l'électronique) va alors envoyer Uemura, a la société pour lui vendre des photopiles. Nintendo va alors embaucher, par l'intermédiaire de Gunpei Yokoi, Uemura pour concevoir des jeux avec les photopiles de Sharp. Ce qui donna naissance au Nintendo Beam Gun Games, jeux de tirs permettant l'utilisation de pistolet optique, (malgré leur prix, 30 dollars, plus d'un million d'exemplaires sont écoulés).
En 80, Nintendo confis à Gunpei Yokoi de faire une première console de jeux vidéo. C'est alors que naissent les Game&Watch.
Ces premiers jeux connaissent un succès phénoménal, ce qui leur vaudra quelques copies pas très fiables… Avec l'apparition de Donkey kong, un jeu de Miyamoto, le Game&Watch connaîtra son apogée.
Au milieu des années 80, la Nes apparaît. Nintendo pense alors qu'il faut créer des jeux encore meilleurs. Ils créent donc des unités de recherches. Gunpei Yokoi prend la tête d'une unité, R&D1, composée de environ 30 personnes.
Avec le succès de la Game&Watch, il ne tarde pas à vouloir créer un nouveau projet, compact, portable, devant utiliser un système de cartouche : le fameux Game Boy. Ce projet aboutira en 1989 : le GB sera le premier de toute une lignée…
Cette console se vendra comme des petits pains, par sa taille, et aussi parce que tout le monde pouvait en profiter, tout le monde trouvait enfin un loisir a emporter partout. Et les jeux se succédaient à une vitesse folle.
Pendant des années, Yokoi suivra l'évolution du Game Boy. Puis, il développera le Virtual Boy. Ce projet révolutionnaire sera le plus gros flop de Nintendo.
Commercialisé au Japon le 21 juillet 95, En même temps que la Saturn et la Playstation, Nintendo espérait vendre 3 millions de consoles. Résultats : seulement 50 000 Virtual boy seront vendus au Japon, et encore moins aux Etas-Unis, ce qui poussa finalement Nintendo a ne jamais la commercialiser en Europe.
Pour Yokoi, le coup est rude, et en 96, peu après le lancement de la GB Pocket, il décide de démissionner de son poste chez Nintendo pour fonder sa propre société, Koto Laboratory.
Il mourut malheureusement un an plus tard, le 4 Octobre 1997 a l'age de 56 ans d'un accrochage de voiture. Nintendo doit une bonne partie de sa renommée à cet homme...

par Tenmarie