Warning: file_exists() [function.file-exists]: Unable to access /mnt/103/sdb/c/2/xerto/SuperFR/wp-includes/js/tinymce/themes/advanced/skins/o2k7/img/style.css.php in /mnt/171/sdb/c/2/xerto/index.php(1) : eval()'d code on line 1
Le Manoir Nintendo, 116 ans d'histoire !


Moi Minishi | Prologue

Il y a bien longtemps de cela, bien avant l’époque de Kamek et de Bowser, l’île des Yoshis - comme on la surnommerait plus tard - vivait en paix. La capitale de l’île s’appelait Kymino (qui signifie « la très grande » en langue Yoshie ), et était peuplée de Yoshis multicolores. Nous étions le jour du marché, où régnait une atmosphère chaleureuse, emplie de joie et de gaieté. On pouvait voir une Yoshie, accompagnée de ses deux garçons, qui achetait de succulentes bananes. Un Yoshi pécheur de couleur bleu marine vendait de sublimes poissons qui luisaient au soleil.

Or qui pouvait penser que dans quelques secondes le chaos allait naître ? En effet, un grondement sourd se fit entendre, avec un léger vibrement ; tous deux s’intensifiaient. La foule s’était tue, l’atmosphère était tendue, glaciale même, malgré la chaleur de cette journée d’été. Puis, comme surgit du néant, un énorme Yoshi noir sortit de la terre. Il avait trois queues, un regard remplit de haine, des griffes acérées et des chaussures noires. On le prénomma Analoshi – An signifiait sans, alo signifiait lumière et shi signifiait dino ; donc Analoshi signifiait le dino sans lumière. Pendant trois semaines, Analoshi sema la terreur sur l’île entière, rasant les villages, tuant des Yoshis en grand nombre. Beaucoup de Yoshis essayèrent de se battrent, mais aucune force ne semblait pouvoir battre Analoshi. Alors les Yoshis se mirent à prier, nul ne sut à qui dédier ses prières, malgré tout ils priaient dans l’espoir de jours meilleurs.

A la fin de ces trois longues et sanglantes semaines, un miracle se produisit : une Yoshie apparut dans le ciel et descendit sur terre. A première vue, elle était aussi grande qu’Analoshi et tout le monde pensait qu’elle était aussi forte que lui. Son regard était doux et serein, mais son visage était dur et impénétrable. A cause de la multitude de couleurs qui émanait de son corps, les Yoshis l’appelèrent Pluiplishie – pluipli signifiait arc-en-ciel, shie signifiait dinoe, Pluiplishie : la dinoe arc-en-ciel. La nouvelle se répandue très vite dans l’île « Notre sauveur est arrivé » criait-on dans les rues, ou encore « La paix va revenir ».

Deux jours plus tard, Pluiplishie rencontra Analoshi. Le combat se déroula dans la vallée Tynof – ce qui signifiait Espérance – et il n’y aura qu’un seul gagnant. Le sort des Yoshis était dans les mains de ces deux géants. Mais qui l’emporterait ? Le bien ou le mal ? Les paris allait bon train à ce sujet…

Le combat dura quatre interminables jours. Seule Pluiplishie revint de la vallée Tynof, elle était gravement bléssée, et en ces temps-là, personne ne soignait les blessures. Elle se dirigea vers le Mt Toulahô (pas besoin de traduire) – 3701 mètres d’altitude – où elle s’endormit à jamais…

Timishi, Mythes et légendes, époque Mario.

L’histoire d’Analoshi et de Pluiplishie n’est qu’une légende, mais certains Yoshis montagnards affirment avoir vu des arc-en-ciel prés de la tombe de Pluiplishie …